Préliminaire Sexuelle : Tout savoir pour tout comprendre

Rédaction de l'article
Rédaction de l'article

Manon G.
Body House - Rédactrice sexo

Les préliminaires, tout le monde sait ce que c’est sans vraiment savoir de quoi il s’agit réellement. Associé à la sexualité, il est tant de mettre des mots sur ce terme qui englobe différentes pratiques et casser les idées fausses.

Non les préliminaires, ce ne sont pas seulement des techniques et positions pour faire grimper le désir et aller plus loin.

On vous propose d’en savoir plus sur les préliminaires, à quel moment ils commencent, leurs bienfaits et les différentes pratiquent qu’ils comprennent.

Table des matières

Les préliminaires, qu’est-ce que c’est ?

Un mot qui fait débat parmi les médecins et les sexologues. 

Le mot n’est pas anodin. Il définit toutes les pratiques sexuelles comme les caresses, les baisers, la masturbation avant d’entamer une pénétration. Le but étant de réveiller les zones érogènes du corps par des caresses érotiques.

Le problème avec ce mot est que cela revient à dire que tous les gestes que l’on pose avant un coït n’ont que ce but. Ils perdent donc de la valeur.

Pourtant, les préliminaires, c’est bon. C’est même pour beaucoup de personnes aussi bien, voir meilleur que la pénétration en elle-même. En témoigne le sondage de Philippe Brénot aux hommes et aux femmes françaises à ce sujet.

" Faire des préliminaires, c’est déjà être dans l’acte sexuel "

Catherine Solano, Sexologue

Autrement dit, les préliminaires, même sans pénétration qui s’ensuit, constituent déjà un rapport sexuel consommé.

Les vertus des préliminaires

Ils ne sont pas obligatoires. Deux amants peuvent être excités très rapidement et en même temps. Elles zappent donc la case préliminaire parce qu’elles suivent leur envie du moment.

" Un rapport peut être satisfaisant sans qu’ils y aient eu au préalable des préliminaires "

Alain Héril, Sexologue

Cependant, les préludes amoureux ont leurs vertus dans le cadre d’une relation sexuelle.

Atteindre le bon niveau d’excitation

Pratiquer les préliminaires échauffe les esprits et prépare à la suite. Ils sont autant utiles pour l’homme que pour la femme.

Pour les hommes, se mettre en ébullition va provoquer une belle érection, assez dure pour pouvoir ensuite pénétrer sa partenaire.

Pour les femmes, faire monter le désir est plus important. Il est nécessaire pour la vulve et le vagin de se lubrifier assez pour pouvoir accueillir le sexe masculin. Plus cette zone sera lubrifiée, plus la pénétration sera confortable. 

À chaque personne ses préliminaires et son orgasme en fin de course.

Les préludes amoureux soulageraient bons nombres de dysfonctionnements sexuels comme le vaginisme ou les troubles érectiles. Ils sont donc essentiels à la santé sexuelle.

Atteindre le bon niveau d’excitation

Maintenant que vous en savez plus sur l’orgasme et son fonctionnement, vous avez sans doute compris que l’orgasme est un électron libre. Il vient quand on ne cherche pas à l’obtenir. 

Il requiert une grande excitation que ce soit pour l’homme ou la femme et se manifeste avec des contractions et un état d’esprit libre et apaisé.

Les orgasmes sont de différents types et apportent des sensations propres à chacun. Ce phénomène est donc indéfinissable.

Le plus important est de savoir qu’il vous fait du bien sur le moment, mais aussi sur votre santé grâce à la libération d’endorphines.

L’orgasme est à consommer avec ou sans modération ! 😉

Renforcer la complicité

La phase des préludes permet de prendre connaissance du corps de l’autre. C’est à ce moment de la sexualité qu’on l’explore de mille-et-une façons.

Certains gestes dans les préliminaires sont aussi intimes que celui de pénétrer une partenaire. On renforce donc sa complicité au sein d’un couple. 

On s’échange les clefs de notre intimité, on se met à nu devant l’autre pendant cette phase. La confiance mutuelle se créer à ce moment de l’acte. Cela constitue un moment émotionnel fort entre deux partenaires.

Prendre du plaisir

Les préludes amoureux sont souvent vus comme une préparation physique avant le meilleur. Pourtant, c’est un moment de partage qui apporte déjà beaucoup de plaisir à lui seul.

Certaines caresses peuvent donner des frissons délicieux dans tout le corps. D’autres bien placées peuvent même emmener jusqu’à l’orgasme. On donnera à titre d’exemple la masturbation, la fellation, le cunnilingus…

Pour la femme un orgasme pendant la phase de caresses peut en amener un autre pendant la phase pénétrative.

Les préliminaires pour tous !

Parfois, on associe ces pratiques à l’amour. On pense qu’elles sont réservés aux couples. Hétérosexuels qui-plus-est. 

Rétablissons la vérité ! Ils sont à la portée de toute personne sexuellement active et partageant un épisode charnel à deux. Que vous soyez en couple depuis longtemps ou avec “un coup d’un soir”, vous pouvez pratiquer les préludes à l’amour. Ils enrichissent n’importe quelle relation sexuelle.

Il est également faux de croire que les préliminaires sont “genrés”. Ils interviennent aussi bien chez deux amants de sexe opposé que du même genre.

On remarque toutefois que les femmes sont souvent bien plus demandeuses que les hommes. Elles ont tendance à mettre plus de temps à être suffisamment excitées pour avoir envie de plus. Beaucoup déplorent un temps consacré aux préliminaires trop furtif. 

La sexologue Catherine Solano parle pour la femme d’un minimum de vingt minutes nécessaires pour parvenir à un bon niveau d’excitation. Sauf qu’en pratique, les préliminaires ne durent qu’environ dix minutes.

Les différentes façons de pratiquer les préliminaires

Il existe plusieurs manières de se faire plaisir pendant les préliminaires. Ils sont souvent mécaniques et réduits aux bisous sur la bouche et au sexe oral. Pourtant, les préludes sont beaucoup plus subtils et variés que ce que l’on croit.

Les premiers préliminaires se font avec les yeux. Un joli déshabillage, un strip-tease, des regards profonds dans les yeux sont déjà le début de la grande aventure sexuelle. Ils peuvent s’accompagner de mots et de paroles très excitantes.

Ensuite, les mains baladeuses comme on aime à les nommer sont de véritables mines d’or pour faire du bien à l’autre. Caresses, effleurements, massages, doigtage, masturbation. La liste pourrait être bien longue si l’on pouvait décrire toutes les merveilles que peuvent fournir les mains dans les préliminaires.

Avec la bouche, on peut aussi procurer beaucoup de plaisir et en recevoir. Les lèvres et la langue ont tant à offrir : bisous, baisers torrides, fellation, cunnilingus, anulingus.

Les sextoys et accessoires coquins ou détournés peuvent venir s’inviter dans vos préliminaires. Certains sont orientés plaisir féminin, d’autre masculin, mais aussi couple. On peut notamment évoquer les jouets connectés qui permettent d’entamer les préliminaires n’importe où.

Préliminaires : Trouver le bon moment

Les pratiques préliminaires sont tellement riches et vastes, que presque tous les moments sont propices pour les entamer.

En extérieur

Par exemple, on peut démarrer les préliminaires au bureau avant de rentrer chez soi. Il suffit d’envoyer un message très subjectif à la personne que vous rejoignez à la fin de la journée. La réponse se fait rarement attendre et voilà un début d’échanges coquins. Vous venez d’entamer les préliminaires !

En extérieur dans l’espace publique, on peut commencer à se peloter par-dessus les vêtements et se caresser discrètement. Vous entamez alors un jeu fort excitant qui vous donnera envie de vite rentrer chez vous. 

En voiture, c’est le moment d’aller titiller la vulve de madame sous sa jupe ou le pénis de monsieur sous sa braguette. On peut même aller jusqu’à la fellation. Mais plutôt à l’arrêt pour éviter tout carambolage.

Chez vous

À la maison, vous pouvez entamer les préliminaires partout et devenir très créatifs. Au-delà de se retrouver dans un lit pour se faire du bien, vous pouvez aller explorer d’autres pièces.

Cuisiner tout nu sous son tablier offre un préliminaire très visuel à celui ou celle qui vous observe.

En regardant la télévision, vous pouvez entamer des caresses sur le corps de votre partenaire en les ramenant à des parties de plus en plus suggestives.

Il ou elle prend sa douche ? C’est le moment de s’y glisser pour entamer des caresses torrides.

Préliminaire : la conclusion

Vous savez maintenant que les préliminaires, au-delà de la recherche de lubrification du vagin et de l’érection, c’est du sexe ! Qu’ils soient réalisés dans le cadre d’une pénétration ou non. 

Toute pratique qui a pour but d’augmenter l’excitation sexuelle est un préliminaire. Que ce soit des paroles, des baisers, une fellation ou un cunnilingus !

Ces moments sont chargés en émotions, que l’on forme un couple officiel ou non. Les préliminaires, c’est offrir son corps à l’autre.

Tout instant prête à des câlins coquins du moment qu’on a envie d’entamer des jeux érotiques avec l’autre. Que vous soyez dans un lit ou non.

Alors vive les préliminaires dans la sexualité !

Toujours plus loin dans les préliminaires sexuelles ?

À partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Un article écrit par des sexpertes

Vous offrir des articles de qualités, sourcés et validés.

Manon G.

Rédactrice web – 27 ans Rédactrice web sexo

Expérience, expertise et recherches approfondies font de Manon une rédactrice sexo éclairée.