L'orgasme prostatique

Rédaction de l'article
Rédaction de l'article

Manon G.
Body House - Rédactrice sexo

Grande nouvelle ! Les femmes ne sont pas les seules à avoir un point G. 

Cachée entre l’anus et la vessie, la prostate serait aussi dotée du Point P. Cette glande masculine serait une source d’immense jouissance pour les hommes. 

Au même titre que l’orgasme féminin du point G, le point P est à l’origine de l’orgasme prostatique chez l’homme. 

Peu exploité, ignoré, méconnu, voire méprisé, l’orgasme prostatique est pourtant puissant. Il mériterait de retrouver son titre de noblesse dans la sexualité masculine.

Parmis les différents orgasmes masculins, on vous explique tout ce que vous devez savoir sur l’extase prostatique.

Table des matières

Les sensations de l’orgasme prostatique

Jouir de la prostate, c’est accéder à des sensations de plaisirs inédites et enivrantes.

Le docteur Claudie Coudereau et la sexo-thérapeute Nathalie Giraud Desforges ont fait de nombreuses conférences dédiées à ce plaisir. Elles expliquent que l’homme vit cet orgasme comme une perte de contrôle conduisant à un état hors de conscience.

L’orgasme prostatique est différent de l’orgasme éjaculatoire.

À l’éjaculation, le rejet du sperme donne des vagues de plaisir qui se concentrent essentiellement au niveau du pénis. C’est un orgasme externe.

L’orgasme prostatique est interne. Les ondes de plaisirs sont ressenties dans tout le corps. Des spasmes envahissent les jambes, le bas ventre, la colonne vertébrale jusqu’au cerveau.

Pourquoi l’expérimenter ?

Il dure longtemps

En plus de découvrir de nouvelles sensations fortes, il dure beaucoup plus longtemps.

Un orgasme éjaculatoire ne dure qu’entre deux et trois secondes. Celui de la prostate dure entre quinze et vingt secondes, voire plus pour ceux qui maîtrisent la stimulation.

La prostate peut être multiorgasmique

“Un orgasme traditionnel est très puissant, mais il est suivi d’une phase réfractaire”

Docteur Sylvain Mimoun

Cela empêche le sexe de l’homme de rentrer de nouveau en érection pendant une période plus ou moins longue.

L’orgasme prostatique ne fait pas éjaculer. Il n’y a donc pas de phase réfractaire. 

Plusieurs orgasmes peuvent s’enchainer les uns derrières les autres et monter en intensité de plus en plus largement dans tout le corps.

Être un meilleur amant

Pratiquer le massage prostatique, c’est recevoir une pénétration par le biais d’une sodomie.

Les hommes qui stimulent leur point P ont tendance à être de bien meilleurs amants lors d’un coït à deux avec une femme parce qu’ils sont :

  • Plus à même de trouver le point G et de savoir comment s’y prendre pour le stimuler,
  • Plus à l’écoute pour interpréter les réactions corporelles de leur partenaire.

Ce plaisir est donc bien compatible avec une vie de couple épanouie.

Lâcher-prise

L’éjaculation demande une certaine part de contrôle à l’homme. Il doit se retenir lors d’un coït ou d’une masturbation pour faire durer le plaisir. 

Avec les orgasmes prostatiques, plus besoin d’être dans le contrôle. C’est un moment de lâcher prise où vous n’avez rien à faire d’autre que de vous laisser aller aux sensations.

Comment stimuler la prostate jusqu’à l’orgasme ?

Jouir avec le point P n’est pas aussi simple qu’une masturbation ou un coït qui conduit à l’éjaculation. 

La stimulation du Point P à l’instar du point G chez la femme se travaille et s’appréhende pour conduire à l’extase.

Adam, expert du massage prostatique, anime des ateliers avec Nathalie Giraud Desforges pour aider les hommes et les couples à accéder à cette jouissance. 

“Découvrir les orgasmes prostatiques est comme découvrir un trésor magnifique. Mais il est uniquement disponible à ceux qui ont fait l'effort d’y parvenir".

Adam, Les nouveaux plaisirs

Il est rare d’atteindre le Graal dès les premiers essais. Il faut savoir être patient et à l’écoute du ressenti au niveau de sa prostate et de l’effet dans son corps.

Éviter la stimulation du pénis fait aussi partie de l’exercice sexuel pour atteindre l’orgasme prostatique.

En solo

Les sexologues recommandent aux hommes de découvrir ce plaisir seul dans un premier temps. C’est un moment pour soi et la meilleure façon de se détacher de l’idée de performance sexuelle.

Ainsi vous aller pouvoir prendre le temps de vous concentrer sur les sensations et localiser le Point P.

Certains hommes disent stimuler leur point P avec leur doigt inséré dans l’anus. 

Cependant, il est situé à environ sept à huit centimètres de l’entrée du rectum. Un stimulateur prostatique est plus adapté pour atteindre le nirvana en solo.

À deux

Plusieurs solutions s’offrent aux couples qui se lancent à la conquête de l’orgasme prostatique.

La partenaire peut tout à fait faire perdre pied à l’homme en insérant un doigt dans son rectum et titiller la prostate au travers de la paroi anale.

La méthode du pegging est aussi une manière pour l’homme de s’abandonner totalement à sa partenaire. Le pénétrant devient alors le pénétré. La femme se muni d’un gode ceinture pour explorer l’anus de son amant.

Si Deadpool l’a intégré à sa sexualité, pourquoi pas vous ? 😉

Le Point P à l’origine de l’orgasme prostatique

La prostate, l’organe du plaisir

La prostate est un organe masculin qui intervient dans le processus de reproduction. 

Cependant, loin d’être un simple organe de reproduction, il est aussi une zone de plaisir sexuel intense. On l’appelle le Point P. À la stimulation, il peut conduire jusqu’au septième ciel.

Le Point P, une zone d’orgasme masculin

Bien que la prostate existe aussi chez la femme, cette zone érogène est exclusivement réservé à la gent masculine.

Stimuler le point P jusqu’à l’orgasme requiert une pratique sexuelle par pénétration anale. Les hétérosexuels y voient une connotation homosexuelle et considèrent cette pratique comme taboue et réservée aux gays.

Certains n’osent pas franchir le pas et passer outre les tabous.

Ces barrières psychologiques et peurs infondées empêchent beaucoup d’hommes d’exploiter leur point P. 

L’orgasme prostatique est un trésor qui appartient à tous les sujets masculins un tant soit peu courageux et ouverts d’esprit.

L’homme est le seul maître de son plaisir quelque qu’il soit. Personne n’a de légitimité à juger ou condamner ce qui vous fait de bien et ne fait de mal à personne.

Si le point P existe, c’est pour une bonne raison, alors pourquoi s’en privé ?

Toujours plus d'orgasme prostatique ?

À partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur telegram
Telegram
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Un article écrit par des sexpert

Vous offrir des articles de qualités, sourcés et validés.

Manon G.

Rédactrice web – 27 ans Rédactrice web sexo

Expérience, expertise et recherches approfondies font de Manon une rédactrice sexo éclairée.