Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Livraison à domicile le jour même !

Pour toute commande passée avant 11h
du lundi au vendredi si vous habitez en zone privilège.

Mon adresse est elle en zone privilège ?

Livraison à domicile le jour même !

Pour toute commande passée avant 11h du lundi au vendredi si vous habitez en zone privilège.

Test d'éligibilité de mon adresse

Test du masturbateur Cyclone, de chez Be Happy

Publié le : 24/07/2020 09:00:00 | Catégories : Plaisir masculin , Tests Produits

Le masturbateur Cyclone, c’est l’un des produits stars de la marque Be Happy. Pas vraiment, voire pas du tout, habitué à utiliser ce genre d’appareil, j’avais quelques doutes et une légère appréhension à franchir le pas et puis bon… « pour la France », m’a-t-on dit ! Je ne pouvais, dès lors, pas refuser cette mission qui m’avait été confiée (quel dur métier que nous faisons…).

Je m’en vais donc désormais vous raconter comment tout ça fonctionne, alors attachez vos cigarettes, éteignez vos ceintures (ou l’inverse), et c’est parti !

La découverte du masturbateur Cyclone

On va commencer par le commencement : l’objet lui-même. D’une taille relativement imposante (une trentaine de centimètres au total), on sent tout de suite qu’il a fait l’objet d’une conception étudiée et que c’est du solide. On n’a clairement pas affaire à un jouet au rabais ou bon marché, et si les sensations qu’il procure s’avèrent aussi convaincantes que sa finition, la suite devrait être très intéressante.

Le masturbateur est composé d’une coque solide en forme de grosse canette, d’un noir brillant très sobre et élégant, à la base de laquelle se trouve une ventouse sur laquelle nous reviendrons un tout petit peu plus tard. Sur le dessus, je repère immédiatement trois boutons : le bouton d’allumage de l’appareil (ça peut servir), un bouton illustré avec une vague que j’imagine donc contrôler les vibrations ou mouvements du jouet (tout ça grâce à mon esprit de déduction peu commun), et un dernier bouton avec un haut-parleur qui me laisse un peu plus dubitatif puisqu’à ce moment-là j’ignore totalement son utilité potentielle.

boutons

L’objet est parcouru, dans sa longueur, par une bande en plastique transparent qui laisse entrevoir l’intérieur de la gaine, probablement pour garder un œil sur ce qu’il se passe lorsque le sextoy est en marche et s’assurer que tout va bien. Ça a un côté rassurant.

En parlant de la gaine justement, celle-ci est bien sûr amovible afin de pouvoir être nettoyée avec un maximum d’efficacité après chaque utilisation, et elle est conçue dans une matière (du TPR) extrêmement douce et agréable au toucher. Un autre bon point donc, puisque j’imagine aisément pouvoir insérer mon pénis là-dedans sans crainte de ressentir une sensation désagréable.
Elle est parcourue de petits picots très souples, qui ont pour but de venir caresser le sexe une fois ce dernier en position. Pourquoi pas ?

picots

Avant de passer aux choses sérieuses je sonde la gaine avec mes doigts, pour voir à peu près quelle est sa profondeur et pour ne pas y aller comme un bourrin inutilement. J’arrive à y insérer l’index et le majeur (presque) en totalité, ce qui correspond à une profondeur de 9 cm environ ; vous voilà prévenus !

Prise en main du masturbateur Cyclone de Be Happy

Après ce tour du propriétaire, je me dis qu’il est enfin temps de me lancer. Je me mets donc en condition, tant physique que mentale, et une fois au garde-à-vous je me saisis d’un lubrifiant que j’applique sur mon pénis pour une expérience totalement confortable et sereine.

J’insère une partie de mon sexe dans la bouche du masturbateur, rien que là déjà le ressenti est très particulier mais très sympa. Le contact des picots sur ma verge turgescente est des plus agréables, aucune mauvaise sensation ne se fait ressentir pour le moment, c’est même plutôt l’inverse.

bouche

J’appuie donc sur le bouton d’allumage du Cyclone, qui instantanément se met à effectuer de petits mouvements de va-et-vient et de massage en rotation. « Quelle est cette diablerie ? », me dis-je alors ! Il faut bien le reconnaître, une fois la surprise des premières secondes passée, tout ceci est finalement très agréable, et disons-le clairement, très excitant.

À noter qu’il est important de laisser le masturbateur faire le travail, il est inutile de faire des mouvements de va-et-vient avec son bassin, sous peine soit de se faire mal soit d’endommager l’appareil.

Je m’habitue donc à ces nouvelles sensations pendant de longues secondes, voire minutes, à vrai dire on perd un peu la notion du temps dans ce genre de situation. Puis je décide d’appuyer sur le bouton sur lequel est dessinée une vague. À chaque pression, les mouvements effectués par la gaine changent et les plaisirs varient ; je comprends rapidement que le masturbateur ne propose pas moins de 10 modes de mouvement différents, certains rapides et intenses, d’autres plus lents pour prendre son temps.

Cette matière, que je trouvais déjà agréable au toucher, révèle tout son potentiel en pleine utilisation et parvient même à proposer certaines sensations proches d’une pénétration ou d’une fellation avec une partenaire bien réelle.

Et croyez-moi, pour qu’un sceptique comme moi vous le dise, c’est que c’est vraiment très efficace !

Fonctionnalités plus poussées du masturbateur Cyclone

Comme je vous le disais un peu plus tôt, le Cyclone est équipé d’une ventouse à sa base (celle-ci est amovible, si vous souhaitez alléger votre sextoy lorsque vous n'en avez pas besoin). Pas besoin d’avoir fait l’ENA pour rapidement prendre conscience de l’utilité d’un tel ajout : une fois solidement fixée sur un mur, ou n’importe quelle surface plane de votre choix, cette ventouse vous permettra d’utiliser votre sextoy sans avoir à le tenir.

ventouse

Vous aurez donc les mains parfaitement libres, que ce soit pour caresser votre partenaire par exemple, prendre appui plus facilement pour varier les positions, manger des chips, que sais-je encore… tout ça, c’est votre vie.

En admettant que l’utilisation la plus courante ne soit pas de manger des chips (mais rien ne nous dit que ce n’est pas le cas), cela accentuera donc la sensation de vivre un vrai rapport, puisque vous pourrez alors très facilement vous tenir debout face à un mur et laisser le masturbateur effectuer ses mouvements de va-et-vient.
Le corps du jouet est inclinable, ce qui est très appréciable car il s'adapte alors à votre position et votre taille sans que vous n'ayez besoin de vous spécialiser dans le contorsionnisme.

Avec un tout petit peu d’imagination, en fermant les yeux, vous aurez facilement l’impression d’avoir droit à une gâterie en charmante compagnie.
Je vous assure qu’en termes de plaisir et de stimulation, l’appareil fait vraiment très bien le job !

Mais si l’imagination n’est pas votre fort et que vous n’arrivez pas à vous détacher du léger bruit qu’émet le moteur du masturbateur en marche, il y a là aussi une solution ! Vous vous souvenez du dernier petit bouton dont je vous parlais en début de test ? Celui avec un haut-parleur… eh bien, ce bouton-là est présent pour la simple et bonne raison que le masturbateur Cyclone intègre une prise jack, située juste à côté du port de charge.

jack

Et là vous commencez à comprendre. Je me suis donc saisi d’une paire d’écouteurs, je les ai branchés au sextoy, et ai commencé à entendre une voix féminine, très sensuelle, parcourir mes oreilles. Eh oui, ce masturbateur intègre trois bandes sonores différentes, accessibles d’une simple pression de bouton, qui permettent d’entendre une femme (celle de votre choix, personne ne vous jugera) jouir avec beaucoup de plaisir ; ses cris vont du tendre gémissement plutôt excitant, à la jouissance la plus intense.

À vous alors de passer d’une bande sonore à une autre, au fur et à mesure de la montée de votre excitation, afin que qu’il y ait une certaine cohérence et une certaine concordance avec votre partenaire de jeu virtuelle. Je ne vais pas vous mentir, ce n'est pas nécessairement la fonctionnalité que j'ai préférée sur ce Cyclone, les voix peuvent avoir l'air un peu étranges ou pas si convaincantes que ça, mais après tout c'est optionnel et puis ça reste original !

En conclusion ?

En résumé vous l’aurez compris, si j’étais dans un premier temps un peu perplexe, ou réticent, à l’idée d’utiliser ce type de jouet, au final l’expérience a été plus qu’agréable !
C’est vraiment un excellent moyen de se faire plaisir, et je pense que cela est dû en grande partie à la qualité du produit que j’avais dans les mains.

Je n’ai pas encore pu comparer ce modèle avec d’autres masturbateurs disponibles sur le marché, mais le Cyclone est vraiment très agréable à prendre en main et propose des performances assez bluffantes, couplées à une finition vraiment très appréciable.
L'utilisation est d'une facilité déconcertante, et seul l'essentiel est proposé pour faire dans l'efficacité.

Je ne pense pas que je l’utiliserai tous les jours, le contact humain étant encore inégalé à ce jour, mais renouveler l’expérience une fois de temps en temps peut être très sympa.
En tout cas, pour le moment ma femme est contente, les machines n’ont pas encore gagné !