Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Techniques d'entrave BDSM

Publié le : 15/05/2020 09:00:00 | Catégories : Plaisir du couple , Plaisir féminin , Plaisir masculin

Le BDSM est une nouvelle pratique qui allie le bondage, le rapport de force entre dominant(e) et dominé(e) ainsi que le sadomasochisme. Découvrez tous nos accessoires spécialement conçus pour effectuer un jeu BDSM inoubliable.

BDSM, c’est quoi ?

Tout d’abord, tâchons de décrypter cet acronyme lourd de signification. Le « B » fait référence au bondage, l’art d’attacher son partenaire et de le restreindre de tous ses mouvements. Le « D » annonce la discipline ; lors d’une séance BDSM, un(e) soumis(e) doit impérativement obéir à celui ou celle qui domine (même s'il peut néanmoins stopper le jeu à tout moment, grâce à un code que nous verrons un peu plus tard). Le « DS » veut également dire « Dominant/Soumis ». Enfin, le « SM » est là pour représenter le mot sado-masochisme, qui consiste à utiliser des accessoires érotiques ou des gestes qui provoquent de la douleur, pour parvenir à un orgasme très intense.

Attacher son partenaire pendant les rapports

Vous vous demandez sans doute pourquoi certaines personnes intègrent l’entrave et la contrainte dans leurs jeux amoureux ? Vous êtes réfractaire à l’idée d’être manipulé(e) ou dominé(e) par votre partenaire ? Nous allons vous expliquer pourquoi le BDSM est si excitant, et pourquoi il est de plus en plus adopté par de nombreux couples, libertins ou non. Avant ça, découvrons les règles à connaître pour jouer en toute sécurité.

Les règles d’une séance BDSM

Sachez, avant toute chose, qu’une séance BDSM doit être consentie, autant chez le dominant que chez le dominée. Les règles et les limites doivent être posées dès le départ. Vous pouvez signer ou faire signer un contrat BDSM à votre partenaire de jeu, stipulant clairement le scénario à venir. Il faut avoir une très grande confiance en son/sa partenaire, si ce n'est pas le cas ne jouez pas. Prévoyez un code (ou safe word) entre vous pour stopper le jeu immédiatement durant la séance BDSM. Cela peut être un geste ou un mot. Si vous êtes soumis(e) et que vous vous rapprochez dangereusement de vos limites, utilisez immédiatement ce code.

Si vous utilisez des cordes façon shibari, ne les utilisez jamais au niveau le cou, de l’aine ou des aisselles au risque de couper la circulation sanguine de votre partenaire et de lui infliger de graves lésions, ou pire. Enfin, ne buvez pas d’alcool et ne consommez pas de drogues avant tout jeu BDSM ; il faut être parfaitement conscient de vos gestes et de vos limites, qui sont de fait un peu plus inhibées sous l’effet d’un psychotrope.

Le plaisir des pratiques BDSM

Le plaisir ! Mais oui ! Il est le but ultime de cette pratique pour le moins incongrue. L’idée étant d’être dominant(e) ou dominé(e).

La personne dominante aura la chance d’assouvir toutes ses pulsions sado-masochistes sur son/sa partenaire de jeu. Elle jouira du pouvoir absolu de manipuler les faits et gestes de son/sa soumis(e). Perversion et sadisme modérés sont alors mêlés pour laisser place aux scénarios les plus intenses. Le pouvoir du dominant peut avoir plusieurs formes :

Physique : le dominant peut exiger un plaisir oral, ou le port d’un habit particulier.

- Moral : le dominant est en droit de donner, ou à contrario de priver son soumis, du plaisir. Il est également en droit de lui faire subir l’humiliation en public.

Le dominant est également en charge d’assurer le bon déroulement du jeu BDSM. Le scénario doit respecter toutes les envies et les limites des deux partenaires, en plus d’être intéressant et stimulant. Si le soumise peut s’abandonner aux plaisirs et douleurs charnels que lui confère son Maître ou sa Maîtresse, le dominant lui, doit toujours être en alerte constante pour s’assurer du respect des limites de chacun. Le rôle du Maître BDSM n’est donc pas à prendre à la légère.

Le soumis, lui, s’applique à respecter à la lettre les consignes données par son Maître ou sa Maîtresse BDSM. C'est en quelque sorte un tableau blanc, prêt à recevoir les fantasmes les plus sado-masochistes de son ou sa partenaire. Son plaisir ? S’abandonner aux punitions corporelles et ressentir chaque sensation plus intensément qu’à l’accoutumée. Même si vous ne détenez aucun droit non-établi durant la séance BDSM, vous pouvez à tout moment utiliser votre code (ou safe word) pour stopper entièrement le jeu.

Les deux parties ont un rôle crucial à jouer pour parvenir à un jeu BDSM excitant et riche en sensations ! Certaines personnes ont un fort penchant pour dominer, d’autres préféreront s’abandonner aux punitions qui leur sont infligées. Il est également intéressant de jouer au moins une fois dans les deux rôles, pour en connaître toutes les possibilités.

Les accessoires BDSM

Nous allons vous présenter quelques accessoires BDSM, du plus soft au plus hard, pour vous aider à préparer le scénario BDSM le plus intense de votre vie !

Pour ressentir intensément les sensations les plus folles sur votre corps, quoi de mieux que d’être privé(e) du sens de la vue ? Le masque SM, ou la cagoule, est l’accessoire le plus soft à utiliser. Il peut convenir à tous les couples qui débutent dans le BDSM puisqu’il n’offre que du plaisir. Dans une pratique soft, vous pourrez alors pratiquer le sexe oral à votre partenaire, qui ne le verra pas arriver ; une douce surprise qui le ou la ravira. Dans une pratique plus hard, vous pourrez pénétrer un ou plusieurs de ses orifices par surprise, pour une excitation des plus sadiques et intenses. Il existe des masques SM en cuir véritable, en coton, mais également des cagoules entièrement fermées ou ne comportant qu'un trou pour la bouche ou les yeux. De quoi enrichir vos scénarios d’infinies possibilités. Découvrez le Bandeau Yeux Pompon, notre Best-Seller : 

Les fouets, cravaches, paddles et accessoires de fessée

Un(e) Maître(sse) SM est en droit absolu de punir son soumis par un châtiment corporel, comme la fessée. Pour ce faire, il lui est possible d'utiliser sa main mais si le but d’une séance BDSM est de surfer entre le plaisir et la douleur il serait fort intéressant de se diriger vers les tapettes, fouets ou paddles. Ces accessoires, généralement en simili-cuir ou cuir véritable, offrent une extrémité large qui permet d’englober la fesse afin de faire retentir un fort claquement.

Il existe des paddles gravés avec des mots crus comme « Bitch », qui accentueront encore plus l’humiliation recherchée pour votre soumis. Dans la pratique la plus soft, vous pourrez utiliser une tapette pour donner des fessées excitantes, mais non douloureuses. Dans les pratiques les plus hard, nos paddles gravés ou nos fouets seront des accessoires idéaux pour des mises en scènes SM grandioses en positions forcées. Découvrez le paddle et le fouet préférés de nos clients : 

Jeux d'entrave et menottes

Attacher les mains de son soumis SM avec une paire de menottes est l’action la plus efficace pour restreindre tous ses mouvements. Vous les trouverez généralement en cuir véritable ou en simili-cuir, rembourrées ou non, pour un confort absolument divin des poignets. En métal, elles sont également très utiles et s’attachent à n’importe quelle surface puisqu’elles sont fines, mais seront moins confortables à porter. Découvrez les menottes idéales pour votre futur scénario coquin :

Essayer le Shibari avec des cordes

Connaissez-vous le bondage façon shibari ? Il s'agit de l'Art d’attacher votre partenaire uniquement avec des cordes. Découvrez des cordes faciles à manier pour les débutant(e)s, comme celles en coton ou en nylon. Les puristes trouveront également leur bonheur avec des cordes en chanvre, qui apporteront une élégance des plus sensuelles dans leur mises en scène. Découvrez notre corde en coton, facile à utiliser et ultra confortable :

Attaches sexuelles

Les attaches sexuelles sont, quant à elles, le véritable accessoire indispensable à tous vos jeux SM. Les attaches sexuelles sont généralement pourvues d’une paire de menottes, reliées à un harnais ou une ceinture, et contraignent le soumis à une seule position par exemple. Certaines attaches sexuelles passeront sous le matelas de votre lit, d’autres derrière une porte pour des acrobaties sadiques aériennes ! Découvrez les attaches sexuelles idéales pour votre scénario BDSM :

Ceintures et cages de chasteté

Plus hard et sadiques encore : les cages ou ceintures de chasteté. Ces accessoires BDSM sont utilisés afin d’empêcher toute forme de sexualité avec son intimité (pénétration, masturbation ou sexe oral). Le sexe « enfermé » de Monsieur dans une cage de chasteté empêchera l’érection, faisant subir alors une douleur peu agréable à son porteur. Le but étant de faire monter l’excitation de son soumis alors que celui-ci s’empêche de s’exciter pour ne pas avoir mal. Découvrez notre best-seller :

Aspire-téton et pince à sein

N’oublions pas les accessoires ! Ces petits jouets intimes SM qui provoqueront une douleur associée à un plaisir d’excitation exponentiel. Vous trouverez par exemple les pinces à tétons, idéales pour sensibiliser la pointe des seins dans un esprit SM. Très souvent dotées d’une molette, vous pouvez ajuster l’intensité du serrage selon vos envies. Découvrez nos pince-tétons préférées :

Scénario BDSM pour couple

Exemple d’un scénario avec quelques accessoires BDSM :

Quelques heures avant votre jeu BDSM, adressez un SMS érotique à votre partenaire de jeu. Dites-lui de vous rejoindre à une heure précise, à un lieu précis. Insistez sur le fait que ce soir, votre soumis devra se plier à la moindre de vos volontés. Vous pouvez même lui imposer une tenue vestimentaire précise.

Votre séance BDSM commencera alors, selon ce que vous aviez convenu. Si votre soumis n’a pas respecté les règles, vous pourrez lui attribuer une punition. Vous, dominant(e), déshabillez votre soumis et passez-lui un kit d’entrave pour poignets et chevilles. Une barre latérale retient votre partenaire à genoux sur le sol, les jambes en position écartée.

Vous placerez ensuite un masque SM sur les yeux de votre soumis, l’obligeant à se fier à ses sensations plutôt qu’à la vue. Vous lui demandez ensuite de placer la tête au sol, cela lui fera automatiquement présenter les fesses. Saisissez-vous de votre paddle, et punissez-le. Dans cette position, les tétons seront également attirés par la gravité.

C’est alors le moment idéal pour utiliser les pinces à tétons, munies ou non d’un poids. Une fois que les pinces à tétons sont posées, il ne vous reste plus qu’à vous occuper des orifices de votre soumis. Laissez libre cours à votre imagination. Votre objectif est maintenant de faire vivre le plus beau des orgasmes à votre partenaire.

Le sexe est une source de plaisir immense et vaste, où l’imagination est à l’épicentre même du plaisir. Imaginer, c’est créer de nouvelles sensations jusqu’alors inconnues, découvrir et en apprendre un peu plus sur soi, s’affirmer sexuellement. Bon jeu !