Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Livraison à domicile le jour même !

Pour toute commande passée avant 11h
du lundi au vendredi si vous habitez en zone privilège.

Mon adresse est elle en zone privilège ?

Livraison à domicile le jour même !

Pour toute commande passée avant 11h du lundi au vendredi si vous habitez en zone privilège.

Test d'éligibilité de mon adresse

Comment effectuer un lavement anal ?

Publié le : 17/07/2020 09:00:00 | Catégories : Cosmétiques érotiques , Plaisir du couple , Plaisir féminin , Plaisir masculin

Qu’est-ce qu’un lavement ? 

Avant tout, débutons par un peu d’Histoire : le lavement, aussi appelé clystère (qui donnera son nom à la seringue métallique utilisée à cet effet plus tard), était très utilisé au cours des XVIIe et XVIIIe Siècles. Il s'agissait d'un traitement à base d’eau salée ou de potions plus complexes, afin de soigner le corps ou du moins d'en changer son métabolisme. 

L’idée du lavement anal serait venue de l’observation d’un oiseau du Nil, l’Ibis. En effet, cet oiseau en se nourrissant avalait très souvent du sable, ce qui avait tendance à le constiper. Pour remédier à ce souci, il aspirait alors de l'eau de mer et se l'injectait dans le fondement avec son long bec courbé. L'effet de l'eau salée lui permettait de se vider complètement, et c'est à partir de cette observation que l'Homme eut l'idée de faire de même. 

Ainsi, le lavement anal était né ! Il a depuis traversé les âges et les continents, et son efficacité n'est aujourd'hui plus à prouver.

Pourquoi faire un lavement anal ? 

L’anus c’est comme le reste du corps, il y a des inégalités morphologiques selon les personnes. Ainsi, vous pouvez avoir un anus parfait, qui n’aura jamais d’accidents lors de rapports, ou bien totalement l’inverse.

Lorsque deux personnes (ou plus) souhaitent pratiquer des rapports anaux, cela peut poser problème si l’on craint de voir apparaître des matières fécales. Dans tous les cas, la sodomie demande une certaine préparation pour que ces rapports se passent dans la joie et la bonne humeur.

C'est là que le lavement anal entre en jeu ! Il consiste tout simplement à insérer de l'eau dans son anus, créant alors un péristaltisme intestinal, qui n'est ni plus ni moins qu'un spasme volontaire des muscles du côlon. Le sphincter anal renverra automatiquement le liquide en sens inverse, accompagné d'éventuels déchets contenus dans le gros intestin.

Quels sont les bénéfices du lavement anal ?

Si le lavement anal est encore pratiqué actuellement, c'est qu'il présente de réels avantages comme :

  • le soulagement des ballonnements intestinaux ;
  • l'évacuation de gaz difficiles voire impossibles à déloger autrement ;
  • le soulagement de la constipation chronique ;
  • le nettoyage du côlon, afin de le préparer à l’insertion d'un sextoy ou du pénis de son partenaire.

Et les risques dans tout ça ? 

Le lavement anal n’est pas dangereux, à partir du moment où il est bien pratiqué et de façon occasionnelle. En effet, s'insérer de l’eau dans le côlon n’est pas anodin, et peut perturber la flore intestinale si l'opération est répétée trop fréquemment. Il est donc conseillé d'utiliser de l'eau tiède, afin de ne pas abîmer les muqueuses, et cela pas plus de deux ou trois fois par mois. La flore intestinale se reconstruit assez rapidement, mais si vous souhaitez lui donner un coup de pouce vous pouvez toujours prendre, avec l'accord de votre médecin traitant, des probiotiques en complément.

Comment faire un lavement anal ?

Le lavement anal n'est pas quelque chose d'inné ou d'instinctif, et surtout ne doit pas être pris à la légère. Body House vous guide à travers le processus de lavement avec une poire spécialement conçue à cet effet :

  • La poire doit avant tout toujours être nettoyée, au préalable, avec un nettoyant antibactérien et antifongique comme celui-ci pour éviter tout problème :

  • Une fois ceci effectué, vous pouvez remplir votre poire d'eau tiède. Pas chaude, ni froide, mais bien tiède afin que l'eau n’abîme pas vos muqueuses intestinales.
  • Trouvez une position confortable, par exemple allongé(e) sur le côté ou bien à quatre pattes les fesses en l'air. C'est selon le confort de chacun(e).
  • Vous pouvez désormais insérer l'embout de la poire dans votre anus. Pour faciliter son insertion, nous vous conseillons d'avoir recours à un lubrifiant conçu pour la pénétration anale, comme celui-ci :

  

  • Injectez ensuite la quantité d'eau qui vous laissera dans une sensation de confort. Attention, ne pressez pas votre poire d'un coup sec car l'entrée trop rapide d'eau dans le rectum risque de bloquer ses muscles, et donc vous n'arriverez plus à y faire rentrer quoi que ce soit par la suite.
  • Une fois l'eau injectée, essayez de vous retenir d'aller aux toilettes pendant quelques instants. Si l'envie se fait trop forte toutefois, alors dirigez-vous vers les toilettes et laissez l'eau s'évacuer sans forcer (vous pouvez, si vous le souhaitez, vous masser le ventre pour aider l'eau à descendre). Soyez patient(e), il se peut que cela prenne un peu de temps, donc prenez de quoi vous occuper, comme par exemple un bon livre :

  • Une fois l'eau entièrement évacuée, restez tranquille un instant ! Ne faites pas de sport ou d’activité trop intensive. Rappelez-vous également qu'un lavement ne se fait JAMAIS juste avant le rapport, au risque de tacher salement vos draps...

Notre équipe vous recommande de vous entraîner en amont, c’est-à-dire de pratiquer un lavement pour « du vent », histoire de vous habituer et d'habituer votre corps à la sensation ressentie, à l'utilisation de la poire de lavement ou d'un embout de douche, et surtout de connaître les réactions de votre corps après ce lavement.

Vous êtes maintenant prêt(e) pour un moment intense avec votre partenaire ! Mais n'oubliez pas : après chaque rapport et chaque partenaire, le matériel doit être nettoyé avec un nettoyant prévu à cet effet.

Quel est le meilleur objet pour effectuer un lavement anal ? 

Parmi les objets utilisés pour effectuer un lavement, vous pouvez retrouver :

  • la célèbre poire anale, que tout le monde connaît ;
  • les embouts de douche, qu'ils soient flexibles ou non ;
  • les embouts à fixer directement sur une bouteille.

Il n'y a pas de meilleur ou de moins bon accessoire pour pratiquer le lavement anal, parce que celui-ci dépend de vos besoins. En effet, la poire anale permet de contrôler la pression d'arrivée d'eau dans l’anus, ce qui est rassurant pour les novices par exemple.

L'embout de douche, lui, permet un lavement plus profond et une évacuation des selles directement dans les égouts, sans passer par la case toilettes. Attention tout de même avec ce type d'embout, il vous faudra bien contrôler la température de l'eau au préalable ainsi que contrôler la puissance du jet, pour que ce dernier ne vous blesse pas.

La longue douche pour bouteille est très pratique quand l'on n'a pas de WC ou de douche à proximité, comme dans un camping par exemple.

Choisissez donc l'accessoire qui vous permettra de vous sentir aussi à l'aise que possible lors de votre lavement.

Enfin dernière recommandation : le lavement est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes souffrant d'hémorroïdes, à celles ayant été opérées du système digestif depuis moins d'un an, ou en cas de saignements intestinaux.

Enjoy !