Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

Comment débuter avec le bondage ?

Catégories : Cosmétiques érotiques , Plaisir du couple

 

Vous en avez déjà entendu parler mais vous n’avez jamais osé demander en quoi cela consiste vraiment ?

De nombreux livres développent le sujet, et même le cinéma a su mettre en avant les qualités de cette pratique sexuelle longtemps considérée comme marginale. De plus en plus de couples s’essayent au bondage dans le but d’apporter de la nouveauté et du piment dans leurs relations intimes.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment débuter dans cette pratique en toute sécurité. Vous découvrirez aussi son histoire, étonnante, et ce qu’il peut apporter dans votre couple.

Bienvenue dans le monde du bondage ou de l’art érotique des cordes et des ficelles !

Petite histoire du bondage

L’histoire du bondage débute au 15e siècle dans l’Empire du Soleil Levant. À cette époque, le Japon féodal est un pays guerrier en conflit permanent avec ses voisins proches ou éloignés. De nombreux prisonniers capturés sont entravés et torturés par des techniques de ligotage mises au point par l’armée nippone : les suppliciés se retrouvaient alors dans des positions extrêmes d’inconfort.

Ces techniques de torture et de ligotage des prisonniers perdurèrent et s’affinèrent ensuite durant toute l’époque de la dictature militaire féodale japonaise, en place jusqu’à la moitié du 19e siècle. Au cours des années 1950, toujours au Japon, ces techniques de ligotage devinrent des jeux sadomasochistes appelés kinbaku ou bondages japonais.

Enfin, dans les années 1990, cet « art » particulier du nœud japonais se développa en Europe et s’imposa peu à peu.

Actuellement au 21e siècle, on peut considérer qu’il existe trois catégories de personnes amatrices du bondage. La première catégorie comprend les esthètes qui recherchent avant tout le côté esthétique de l’acte sans même évoquer la pénétration ou une quelconque notion de domination.

La seconde catégorie comprend les soft qui cherchent avant tout à apporter du changement dans leur vie sexuelle.

La troisième catégorie est celle des hard qui vivent le bondage comme une activité importante et nécessaire dans leur vie.

Définition du bondage

Le bondage peut être simplement défini comme une pratique sexuelle qui consiste à entraver avec des liens le corps de sa ou de son partenaire dans une position sensuelle et esthétique durant toute la durée du rapport sexuel. Le bondage fait clairement intervenir la notion de dominant et de dominé.

S’il trouve son origine dans l’histoire japonaise et son usage ancestral, il n’est pas obligatoire d’être un expert des nœuds pour s’adonner à cette pratique avec son conjoint. De même, il n’y a pas de normes en la matière pour s’adonner au plaisir du sexe attaché. Vous pouvez très bien décider de ne pas ligoter les pieds ou les mains de votre partenaire. Vous souhaitez lui bander les yeux, faites-le, mais encore une fois, sans obligations.

En ce qui concerne les accessoires à utiliser pour le bondage, il n’y a pas de règles particulières : des menottes, de la ficelle ou même du ruban adhésif peuvent aussi bien faire l’affaire.

Bien débuter dans le bondage

Vous souhaitez vous lancer dans le bondage avec votre chéri ou votre chérie. La première chose à faire est d’en parler ensemble. N’hésitez pas à y aller franchement et à discuter de vos fantasmes et de ce que vous attendez. La communication dans le bondage (comme partout) est la clé de la réussite et est essentielle.

La pratique du bondage nécessite de posséder un minimum d’accessoires. Dans les sexshops, vous trouverez des kits pour débutants qui contiennent tout le matériel nécessaire pour commencer :

  • Des menottes pour les poignets et les chevilles : vous pourrez les utiliser pour attacher votre partenaire pour un contrôle total !
  • Un bandeau pour les yeux : il vous permettra de décupler certaines sensations ;
  • Un collier que vous pouvez utiliser avec une laisse pour dominer votre conjoint ;
  • Un bâillon.

Tous ces accessoires vous permettront de vous lancer dans votre première expérience de bondage. Vous (le bondeur) pourrez attacher votre conjoint soumis (le bondé) dans différentes positions.

Mais pour les plus expérimentés, certains kits contiennent une ou des cordes pour s’initier à l’art du Shibari. Cette technique consiste à attacher quelqu’un en suivant des motifs géométriques. Si vous le souhaitez, il existe même la possibilité de s’initier à cette technique en suivant des cours pour apprendre à confectionner les nœuds !

La pratique du bondage en toute sécurité

Comme nous l’avons vu précédemment, le bondage est une pratique qui nécessite d’instaurer une véritable relation de confiance avec son ou sa partenaire. La personne qui est entravée se donne totalement et se retrouve pieds et poings liés, soumise au bon vouloir de l’autre.

En suivant les quelques recommandations qui suivent, tout devrait se passer dans d’excellentes conditions pour un bondage en toute sécurité :

  • Si vous vous lancez dans des séances de Shibari, vous ne devez jamais laisser la personne ligotée seule avec un bâillon dans la bouche, car elle pourrait s’étouffer accidentellement ;
  • Lorsque vous utilisez les cordes, évitez de les passer autour des articulations et autour du cou. Ces zones sont absolument à éviter ;
  • Lors de l’utilisation de balançoires sexuelles à suspendre, vérifiez bien les capacités de charge des endroits sur lesquelles vous allez les installer ;
  • Essayez d’avoir toujours à disposition une paire de ciseaux ou un couteau pour couper les liens en cas de problèmes.

N’oubliez pas que la règle fondamentale du bondage est de ne jamais forcer : vous devez absolument respecter les capacités physiques de votre partenaire et les vôtres.

Les raisons pour s’adonner au bondage

De nombreuses raisons existent pour vouloir se lancer dans le bondage. Elles sont toutes aussi variées les unes que les autres, mais il est néanmoins possible de dégager quelques grandes tendances.

Certaines personnes aiment prendre le contrôle sur une autre durant des moments particuliers ou pour se retrouver dans la peau de quelqu’un d’autre. Quelques fois, il peut s’agir de l’envie de se retrouver à l’opposé de sa routine quotidienne. Imaginez un peu le chef d’entreprise habitué à donner des ordres à longueur de journée qui aime se retrouver à la merci de sa partenaire pendant un certain temps !

D’autres personnes deviennent adeptes du bondage pour sortir du sentiment de culpabilité véhiculé par la société sur les pratiques sexuelles soi-disant hors-normes.

Pourtant, le bondage est une pratique sexuelle qui permet de découvrir de nombreuses sensations qui jusque-là vous étaient peut-être inconnues. Par exemple, certaines personnes ressentent un profond sentiment de relaxation lorsqu’elles se retrouvent dans une situation d’entrave plus ou moins longue.

D’autres éprouvent du plaisir à ressentir sur leur peau le contact avec les différentes matières qui constituent les accessoires de bondage.

Enfin, le bondage à la capacité d’intensifier certaines sensations et d’accentuer certains sens par la méthode de la privation : un bandeau devant les yeux prive la personne soumise de la vue, mais lui permet de se concentrer sur ses autres sens et de connaitre des sensations décuplées.

Vous en savez maintenant suffisamment pour vous lancer dans le bondage. N’oubliez pas que la pratique de cet art érotique ne doit jamais se faire sous la contrainte, mais doit rester un plaisir à partager.

You must be register

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire